logo_acvb

LES VOITURES BERNARDET

1924-1936 : Les essais

Des occasions manquées

 

En matière de construction automobile, le cas de la firme Bernardet
est particulièrement atypique puisqu'elle n'a pu développer que des prototypes
sans jamais pouvoir entreprendre la commercialisation d'une seule voiture.

En 1924, un client leur demande d'habiller son Amilcar CC. Il souhaite une carrosserie originale qui rappelle la forme particulière du pare-brise des side-cars Grand Routier.
L'exercice de style réussi est étendu sur les ailes et l'avant du véhicule.

Amilcar


Amilcar originale

Amilcar CC de 1921-25 d'origine ( www.amilcar.net )
 

En septembre 1933, René, Roger et Robert construisent entièrement, pour leur plaisir, leur première petite voiture biplace animée par un moteur bicylindre de 750 cm3 à traction-avant.
Cette voiture présente déjà des éléments que nous allons retrouver plus tard sur les side-cars :
les longues "flammes" décoratives de côté, le coffre qui présente un espace permettant de replier une capote, il est fermé par 2 attaches latérales identiques à celles utilisées sur les side-cars, bien que la voiture n'ait pas de pare-brise. Il n'y a pas de porte, le passager monte grâce à un marche-pied et l'analyse des photos semble montrer une carrosserie auto-porteuse, avec comme seul élément ajouté, le capot moteur et le coffre.

Voiture 01

René Bernardet pose au volant de leur réalisation, dans l'Atelier de Bourg-la-Reine.
En arrière plan, on aperçoit des caisses de side-cars.

autoB1

16 septembre 1933 : le célèbre journaliste de Moto-Revue Max Enders pose au volant dans l'atelier.
 

Le troisième projet date de 1936.

Les frères Bernardet conçoivent avec le motoriste Guiseppe Remondini, ingénieur chez Gnome & Rhône, un moteur de voiture en position transversale de 1.500 cm3, qu'ils montent sur un châssis complet, avec une suspension assurée par ressorts à boudin de conception Bernardet et déposent un brevet.

Moteur Remondini